• Carla Canhelm

Barbares

Ma note 1/10

Année 2020-2021

Format 45 min

Genre Drame Guerre Historique

Une série sous le signe de la recette de cuisine.


1 bon gros morceau de Vikings

1 blond beau et musclé

1 blonde sublime et guerrière

1 cuillère à soupe de cul-terreux serviles et bons publics

1 oracle louche

1 ennemi très très très méchant saveur romain

1 zeste de Netflix Marketing Tendance (Les femmes sont trop fortes les mecs sont des lâches)


Mélanger le tout dans un grand récipient idéalement sans conviction. Agrémenter d'un soupçon d'originalité (les dialogues en latin et germain de l'est).


Pour servir prenez un grand plat de clichés (qu'est-ce qu'ils sont gentils les gentils et qu'est-ce qu'ils sont méchants les méchants).


Comme accompagnement un grand verre de scénario bidon digne des "professionnels" de chez Netflix. Exemple choisi : Quand deux romains sont assassinés dans leurs lits au fond de leur tente, une flaque de sang orne l'entrée de la dite tente pour que le très méchant et calculateur Dominus puisse le voir (le corps humain romain possède 96 litre de sang).

Ou encore: quand la moitié de ton camp est en feu et que tu es un méchant et calculateur Dominus, tu ramasses un collier qui traine par terre c'est ta priorité en tant que chef des méchants à ce moment là. Bien sûre tu coures dans ta tente sans peur qu'elle prenne feu pour ouvrir ton petit coffre dans lequel tu as déjà une dent semblable et dont tu connais la signification barbare.


En résumé


Les +

Jeanne Goursaud est plus jolie que convaincante (des muscles puissants dit le chef de guerre à qui elle est destinée en lui serrant son bras de crevette de podium)


les -

Le scénario

La cohérence

Le scénario

Les dialogues

Le scénario

La construction des épisodes

Le scénario

Le casting

Le scénario

La trame narrative

Le scénario

La construction des scènes

Le scénario

etc.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Siren