• Carla Canhelm

Walker

Ma note 1/10

Année 2021

Format 60 min

Genre Drame Policier Action

Qui oserait faire une reprise de Walker Texas Ranger alors que la mort elle même à trop peur d'annoncer son décès à Chuck Norris ? (A l'heure où j'écris cette critique Chuck Norris fête ses 80 ans).


Commençons par le casting: Jared Padalecki, je l'adore, je le trouve beau et talentueux ou talentueux et beau, dans tous les cas j'en suis bien sûre amoureuse depuis "Supernatural" . Ensuite Lindsay Morgan, je suis fan d'elle depuis que je l'ai découverte dans "les 100" c'est une de mes héroïnes badass préférée dans le monde entier et pour ne rien gâcher, l'une des plus belles femmes de l'histoire de l'humanité. Odette Annable, je rêve de lui ressembler la nuit et je suis capable de regarder un film de Noël ou Supergirl juste pour la voir. Coby Bell, comment ne pas l'aimer ? le sublime et ténébreux Keegan Allen, bref passons le casting n'est pas juste un rêve c'est bien la réalité.

Le Synopsis: j'aime bien essayer les reboot, quand on a mon âge ça rappelle des souvenirs et ça donne l'occasion de se replonger dans l'univers de la série. Mais voilà on est en 2021 et créer un scénario ou même une "affaire" pour une série policière est devenu accessoire, voir inutile. On veut des #, de la justice sociale et la qualité d'une série ne dépend plus que de ça. Walker plaira donc à beaucoup qui hocheront béatement la tête en disant "c'est si dur d'être un latino-américain en Amérique", "ah heureusement que les femmes sont fortes, intelligentes et engagées parce que les hommes ils sont trop des crétins inutiles surtout les blancs hétéros, eux je les déteste", etc.

Une série nullissime, un pseudo-drame familiale dans lequel l'une des mes icône du girl-power ne brille pas parce qu'elle assure. mais juste parce que les autres sont des daubes. Une énième production qui n'est qu'une fronde pour la justice sociale et qui se contente de regrouper les # du moment sans aucun talent. Bref encore une série qui cherche l'approbation des sacro-saints réseaux sociaux comme un toutou quémande un sucre à son maître.


Pourquoi une telle brochette de mes acteurs préférées doivent être sacrifiés pour faire de la politique et du marchandising d'opinion ?

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Siren